Réduire l'empreinte carbone des exploitations caprines

L'ANICAP a décidé d'adapter l'outil CAP'2ER® aux caprins, un outil dorénavant commun aux filières de ruminants qui permet d’évaluer les impacts positifs et négatifs d’un système d’élevage sur l’environnement.

Il est composé de deux niveaux :

  • Le niveau 1 : Rapide (environ 30 minutes), il permet de collecter une trentaine de données sur l’atelier caprin et a pour vocation de sensibiliser les acteurs du milieu de l’élevage à la prise en compte de l’environnement dans les systèmes de production.

Il est disponible en autodiagnostic depuis le mois de février 2020 (cliquer ici pour réaliser votre diagnostic). Il peut également être réalisé par des conseillers caprins.

  • Le niveau 2 : Plus complet (collecte de 150 données en environ 3h), il a pour vocation de comprendre le lien entre les résultats environnementaux et les pratiques d’élevage et de coconstruire avec les éleveurs des plans d’action.

L’outil CAP’2ER® de niveau 2 est disponible pour les caprins depuis la fin de l'année 2021.

La diffusion de cet outil sera assurée via le déploiement du Code Mutuel, le CASDAR ECD (sous réserve de sa validation) et les stratégies bas carbone régionales (Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et Bretagne) dès 2022.

Producteurs : pour accéder à la liste des organismes à contacter afin de réaliser un diagnostic environnemental CAP2ER®, cliquer ici.

Techniciens : pour connaître les dates de formation à l'outil CAP'2ER et s'inscrire, cliquer ici.

Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique

Impulsé par le Président de la République et lancé le 28 mai 2021, le Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique visait à construire, avec l’ensemble des parties prenantes, une feuille de route opérationnelle pour répondre aux enjeux de gestion de l’eau et d’adaptation au changement climatique auxquels est confrontée l’activité agricole.

Après neuf mois de travail, le Varenne a été clos le 1er février 2022 avec l’engagement de l’ensemble des acteurs agricoles de travailler à identifier les leviers d’adaptation au changement climatique et de se doter de stratégies d’adaptation et d’anticipation à travers un plan d’actions à mettre en oeuvre d'ici à 2025. Ces travaux seront suivis par FranceAgriMer.

Ces engagements se sont matérialisés par la signature d’une charte, le mardi 1er février 2022, lors de la clôture des travaux du Varenne, par une trentaine d’acteurs du monde agricole dont l’ANICAP. Par cette charte, les filières agricoles s’engagent à :

  • définir une gouvernance à l’échelle de leurs secteurs, permettant de suivre les travaux d’adaptation des exploitations et entreprises ;
  • finaliser en 2022, pour chacune d’entre elles ou en groupement lorsque cela est pertinent, la feuille de route de leur stratégie d’adaptation et d’atténuation nationale en cohérence avec les plans de filières et les plans d’adaptation régionaux ;
  • conduire leurs plans d’actions d’ici à 2025 afin d’adapter toutes les exploitations, les entreprises et contribuer ainsi à la valorisation de leurs productions et de leurs produits transformés ;
  • impliquer autant que possible les acteurs des territoires au coeur de la transition afin de renforcer les liens entre eau, agriculture, biodiversité et alimentation, et d’en faire des territoires attractifs, performants, et de concrétiser de l’adaptation de l’agriculture au changement climatique.

Depuis cette date, l’ANICAP a travaillé à l’établissement de sa feuille de route pour l’adaptation de la filière caprine au changement climatique et l’atténuation de son impact (disponible ci-dessous).