Bassin de production

La moitié des éleveurs du bassin sont des éleveurs laitiers et l'autre moitié sont des éleveurs fermiers (800 producteurs en tout). 75% de la production laitière est collectée et les 25% restant du volume sont transformés directement à la ferme. Le territoire est marqué par 2 AOP à forte notoriété : le Pélardon et le Rocamadour.

Les projets menés

Cilaisud caprin mène un projet sur l’installation et la transmission des élevages. Ce projet a abouti à la réalisation d’une pochette avec 10 témoignages d’éleveurs : 5 éleveurs fermiers, 5 éleveurs laitiers.

Pour présenter ce travail et afin de promouvoir la filière caprine, des journées sont organisées dans les départements : « Créer un élevage caprin, une journée pour connaître la filière ». Ces journées s’adressent à tous les acteurs en lien avec le milieu caprin et aux porteurs de projet souhaitant s’installer en filière caprine. 

6 journées départementales sont organisées : 

  • 7 novembre : Lozère
  • 11 décembre : Tarn-et-Garonne et Lot 
  • 20 décembre : Aveyron
  • 8 janvier : Tarn 
  • 16 avril : Hérault / Gard / Lozère / Aude
  • Pyrénées 
Journée Cilaisud

Une après-midi de lancement de présentation des travaux a eu lieu le 6 novembre 2018 : les participants ont pu apprécier l’élevage d’un couple d’éleveurs fermiers à proximité de Toulouse.

La journée s’est poursuivie par une présentation de la filière et de l’interprofession régionale puis d’une dégustation de fromages et de vins locaux appréciés de tous. 

La première journée départementale a eu lieu, en Lozère, le 7 novembre 2018. Les éleveurs du département ce sont mobilisés pour cette journée, enthousiasmés par cette initiative en faveur de la filière caprine. Eleveurs, porteurs de projet, élus, techniciens, vétérinaire ont participé à cette journée. 

Organisation de journées techniques caprine

Chaque année à l’automne, une journée technique caprine est organisée à Monteils dans l’Aveyron. Cette journée est l’occasion pour tous les professionnels de la filière d’échanger sur une thématique précise. Cette journée est un moment fort, riche en rencontres et en échanges pour tout le monde. Cette année, la thématique retenue était la traite : les réglages de  la machine à traire, l’adaptation de bonnes pratiques ; l’objectif de ce programme étant de préserver la santé mammaire. Ce programme a été présenté par l’Idele et financé par l’Anicap. 
Cette année, la 1ère journée technique fromagère a lieu à Lodève dans l’Hérault, le 26 novembre 2018.

Au programme de cette journée : 

  • Présentation des principaux programmes de recherche appliquée dans la filière fromagère au lait cru
  • Point sur les STEC 
  • Elaboration d’un ferment lactique à partir de souches « sauvages »
  • Les consommations d’eau et d’énergie en atelier fromager fermier

Les futurs projets 

Le Sud-Ouest étant un territoire d’innovation notamment avec son pôle aéronautique, un projet d’automatisation de la traite sur ce bassin prend tout son sens.

Aujourd’hui, la traite sur les chèvres est peu automatisée contrairement à ce qu’il se fait en filière bovine. La chèvre étant un animal présentant des spécificités, la traite robotisée ne semble pas d’actualité. Cependant, une meilleure identification des animaux permettrait de mettre en place des automatismes qui soulageraient l’éleveur. 
Cilaisud caprin souhaite inscrire l’élevage caprin dans des démarches d’agriculture durable. Une problématique actuelle, compte tenu du changement climatique et des prix des matières fluctuants, est l’autonomie fourragère de nos élevages. Cilaisud caprin participe à la candidature du GO PEI Cap & Go, un projet prévu sur 4 ans pour travailler sur l’autonomie fourragère en élevage caprin en Occitanie.